Des pistes de travail, des ressources et des informations pour utiliser les TICE au collège

Plateforme de veille 2nd degré de Canopé de Limoges

Le mot des IA-IPR

(Inspecteurs Pédagogiques Régionaux)

http://www.ac-limoges.fr/rubrique.php3?id_rubrique=421

Le conseil général de la Corrèze va mettre prochainement à disposition un micro-ordinateur portable pour chaque enseignant de collège et chaque élève de cinquième du département.

Les Technologies de l’Information et de la Communication (T.I.C) répondent à 5 fonctions principales :
1.Informer  – 2.Communiquer – 3.Partager – 4.Produire  – 5.Publier

Les T.I.C sont des outils pour apprendre autrement, elles favorisent le passage d’une logique de face à face pédagogique à une logique d’accompagnement :
Outil de calcul, outil de traitement, outil de visualisation, outil d’assistance, outil de simulation, outil de recherche documentaire.

L’utilisation généralisée des T.IC induit une réflexion préalable quant à la conception des scénarios d’apprentissage mettant en œuvre ces outils.

sites académiques : http://www.ac-limoges.fr/rubrique.php3?id_rubrique=357
.
—————————————————————————————-
Technologie – Lettres – Mathématiques – Sciences Physiques

—————————————————————————————-

Technologie et T.I.C

Les situations problèmes sont au cœur des démarches d’investigation et de résolution de problème technique. Les T.I.C rendront les mises en situation plus explicites. L’introduction des T.I.C peut se faire sous la forme d’illustrations actualisées et pertinentes tels que photos numériques, AVI, CD et/ou DVD + vidéoprojecteur et la construction de séquences d’apprentissage par l’utilisation d’outils d’aide multimédia interactifs. Dans ce cadre, les T.I.C possèdent des vertus explicatives et suscitent l’intérêt et la motivation des élèves.
Toutefois, les T.IC doivent accompagner le réel et non s’y substituer.
L’usage de visualisateur, d’outils de C.A.O, la conduite de simulations numériques de processus de fabrication, les recherches documentaires et les productions numériques de toute nature sont autant d’usage des T.I.C lors des activités quotidiennes.
Enfin, les T.I.C doivent faire l’objet d’une très large intégration en démarche de projet. Ces outils favorisent le travail collaboratif et le partage de savoirs.

Lettres

site académique : http://www.ac-limoges.fr/lettres/

Les nouvelles technologies au service de la didactique du français :

Durant ces dernières années, l’apparition de nouvelles technologies de l’information et de la communication a contribué au renouvellement de la pédagogie en français :

En situation de recherches documentaires, l’enseignant ne peut ignorer le développement d’internet, des logiciels, et des ressources ainsi mises à disposition des élèves. Il peut y faire appel explicitement, mieux, en organiser les modalités en classe.

En situation de lecture, tel ou tel outil technologique (tableau interactif, videoprojecteur…) entre progressivement dans les habitudes.

En situation d’écriture, le renouvellement est particulièrement frappant, probant : liant écriture individuelle et écriture collective, facilitant les processus de réécritures, permettant de travailler réellement l’orthographe et la grammaire lorsque l’élève compose un texte, les nouvelles technologies offrent une gamme de possibilités parfois encore à l’état d’exploration.

Les programmes y font justement référence. Citons ainsi, à propos de la lecture documentaire et de l’écriture  les programmes du lycée :

– « Les lectures documentaires, qui peuvent être, selon les situations et les besoins, analytiques
ou cursives, devront aussi devenir en fin de première un moyen courant d’information. On utilise les dictionnaires et encyclopédies, la presse et les bases de données (en particulier les ressources des technologies de l’information en liaison avec le CDI). » (IV – Mise en oeuvre et pratiques. IV. 1 La lecture)

– « Toutes ces pratiques se font selon des consignes explicites. On recourt dans la mesure du possible au traitement de texte et aux autres ressources des technologies de l’information. » (IV. 2 L’écriture)

Nous pouvons aussi naturellement citer les programmes de collège, et en particulier les nouveaux (qui entreront progressivement en œuvre à compter de la rentrée 2009) :

« Toutes les formes d’écriture sont encouragées et valorisées par différents modes de diffusion, notamment ceux qui sont liés aux technologies numériques, dont les apports possibles sont en la matière d’une grande richesse ». (Préambule, expression écrite)

« L’enseignement du français au collège prend sa part dans l’apprentissage des TIC : il se saisit de ces outils dans ce qu’ils ont de plus pertinent pour son propre contenu disciplinaire. Le professeur a recours au traitement de texte, lequel permet une visualisation particulière du texte, modifiant le rapport de l’élève à celui-ci, pour son élaboration, sa construction, sa présentation et sa diffusion.
Une initiation aux ressources documentaires sur supports informatiques, audiovisuels et multimédias est recommandée :
l’élève apprend à se repérer dans cette immense bibliothèque mondiale, à trier et hiérarchiser des informations, à adopter une attitude critique et responsable vis-à-vis d’elles et à adapter sa lecture au support retenu. »(VI. Les technologies de l’information et de la communication (TIC))

L’inspection pédagogique régionale des lettres entend encourager ces pratiques, les valoriser et les diffuser. Pour aider à cette diffusion n’hésitez pas à nous signaler toute pratique où vous utilisez les nouvelles technologies, susceptible d’être mutualisée.

———————

Mathématiques

Je vous propose deux logiciels de géométrie supplémentaires à implanter si possible sur les ordinateurs:
géogébra:  que l’on peut télécharger gratuitement à l’adresse suivante: http://www.geogebra.org/cms/
geoplan geospace: que l’on peut télécharger gratuitement à l’adresse suivante: http://pedagogie.ac-amiens.fr/maths/new/geoplan/

Si certains enseignants veulent un traceur de courbes , ils peuvent télécharger Sine Qua Non à l’adresse: http://pagesperso-orange.fr/patrice.rabiller/SineQuaNon/menusqn.htm

Béatrice Quelet
IA-IPR de mathématiques

————————–

Sciences Physiques

l’expérimentation « ordi collège 19 » en sciences physiques

Lors du stage du 13 novembre, nous avons évoqué l’expérimentation « ordi collège 19 » initiée par le Conseil Général de la Corrèze.
Je reviens vers vous à ce sujet  pour apporter quelques précisions d’ordre pédagogique.

Notons que, dans cette opération, nous sommes, enseignants et inspecteurs, invités à mener dès maintenant une réflexion pédagogique sur les pratiques nouvelles que cela va induire. Et nous ne pouvons que nous en féliciter !
Cette réflexion préalable doit vous aider à définir les activités en classe et hors de la classe pour un meilleur apprentissage des élèves. En sciences physiques et chimiques, nous pouvons recenser plusieurs domaines où les TICE peuvent apporter une plus-value :

–  des ressources : animations (qui remplacent avantageusement une explication orale ou une succession de schémas au tableau), expériences (spectaculaires, dangereuses,….), dessins ou photos (pour illustrer une situation déclenchante par exemple), vidéos (pour mieux voir, pour un arrêt sur image, pour un ralenti, pour une chronophotographie, …)
– des exercices interactifs (pédagogie différenciée, évaluation formative, remédiation, auto-évaluation, révision, ….)
– l’EXAO pour des mesures difficiles ou impossibles « à la main »
– l’utilisation du tableur (cf B2I) pour le traitement de données ou de mesures
– la PAO : pour le professeur, une présentation du cours plus vivante (et souvent plus confortable); pour l’élève : une initiation aux outils informatiques (traitements de textes, diaporama, etc.)
– les échanges après la classe : mise à disposition de documents et de ressources, auto-évaluation, messagerie,….

Bien sûr, il ne s’agit pas de « faire pour faire » mais de trouver la plus-value apportée au cours d’une séance par l’outil informatique. Il s’agit de trouver pour vous plus de « confort pédagogique et didactique », plus d’interactivité au sein de la classe, plus de motivation chez les élèves. Il doit aussi vous apporter de l’aide dans la gestion de la classe (expérimentation, activités différenciées) et dans l’évaluation (surtout formative).

Le « clé en main » n’existe pas…comme toute autre ressource pédagogique, les ressources existantes seront précédées d’une recherche et d’une appropriation personnelles pour tenir compte de vos habitudes, de vos pratiques pédagogiques, des élèves, etc.

De nombreux sites proposent des ressources de toute sorte. La réflexion préalable à mener comprend probablement un recensement (non exhaustif!) comme celui qui est fait sur EDUCNET (http://www.educnet.education.fr/phy/pratiques/college).

Je vous invite également à consulter ce site de veille du CRDP Limousin où vous êtes invités à donner votre avis dès maintenant (ne pas hésiter ! ).

En fin de stage, le 13 novembre, je vous ai sollicités pour constituer un groupe de réflexion sur cette expérimentation : n’hésitez pas à me contacter ! vous pourrez rejoindre trois de vos collègues qui sont déjà engagés dans ce travail.

Par ailleurs, un accompagnement pédagogique est prévu : formations de proximité et des stages au PAF. Je suis également à votre disposition pour vous aider non seulement dans les débuts mais aussi tout au long de cette opération (en autres choses, organiser quelques rencontres entre vous pour des échanges).

Enfin, cette expérimentation se construira jour après jour : c’est au cours des séances que vous construirez, peu à peu, de nouvelles modalités d’enseignement avec probablement des régulations nécessaires mais aussi des satisfactions certaines !

Françoise Dujardin